>
Vous êtes ici
» Retour à la liste
Windows 9, le futur de Windows
Le 12 / 09 / 2014

La préversion technique du prochain Windows, dont les rumeurs pointent l’arrivée le 30 septembre, a déjà fuité. Les captures pleuvent et confirment en fait une grande majorité des bruits de couloir entendus depuis des mois. Menu démarrer, bureaux virtuels, notifications, tout est là.

Comme l’iPhone 6 l’a prouvé, les rumeurs peuvent être d’une très grande précision. Windows « 9 » le montre à son tour, puisque la fuite de la préversion confirme en fait toutes les actualités parues sur le sujet depuis des mois.WinFuture.de a dégainé le premier ses captures d’écran, qui montrent tout d’abord le menu Démarrer.

Le grand retour du menu Démarrer 

Ce dernier fonctionne comme on pouvait s’y attendre, puisque Microsoft en avait présenté une ébauche lors de la dernière conférence BUILD. On trouve donc deux parties : une première, à gauche, liste les applications sous la forme que l’on connaissait jusqu’à Windows 7, tandis que la seconde, à droite, est en fait une version miniature de l’écran d’accueil (Start Screen).

 

Cette zone de droite s’utilise et se personnalise de la même manière que l’écran d’accueil de Windows 8. Pour le prouver, un tour dans les options de la barre des tâches permet de voir que ce menu Démarrer est en fait une option, active par défaut (sans doute parce qu’il s’agit d’une édition visant spécifiquement les ordinateurs classiques). On peut décocher la case et retrouver ainsi l’écran d’accueil habituel… ce que peu de monde risque de faire au final.

 

Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous, l’utilisateur pourra épingler des programmes à droite, intervertir les vignettes (qui sont bien sûr dynamiques), en changer la taille et ainsi de suite.

 

Une zone de notifications et des bureaux virtuels

L’ajout du menu Démarrer était un secret de polichinelle, mais d’autres fonctionnalités sont présentes, de même qu’une évolution graphique qui (attention !) n’est pas à prendre au pied de la lettre. Il ne s’agit que d’une toute première préversion technique, ce qui signifie, comme d’habitude, que l’interface est très loin de ce qu’elle devrait être. Pour autant, Microsoft teste un prolongement de l’aplatissement commencé avec Windows 8, notamment dans l’Explorateur. Les cadres des fenêtres ont également disparu, ce qui fera certainement plaisir à tous ceux qui trouvaient qu’OS X avait bien eu raison de s’en débarrasser.

 

Au-delà de la présentation visuelle, de nombreux éléments sont à remarquer. On trouve en bas à droite un accès à la zone de notifications, comme le voulait la rumeur. Ce qui signifie que les applications pourront utiliser cette infrastructure comme elles le font depuis des années sur les plateformes mobiles, OS X, Linux… en fait à peu près partout. Il faut donc prévoir une nouvelle génération d’applications, d’autant plus que la préversion montre que celles créées en WinRT peuvent bien être affichées en mode fenêtré.

 

windows 9 win9 thresholdwindows 9 win9 threshold

Les applications Modern UI en mode fenêtré

Ce mode fenêtré casse évidemment la barre des Charms, celle qui apparait normalement à droite pour afficher un accès aux fonctionnalités de partages, aux options, etc. Ces dernières sont rassemblées désormais dans l’icône située en haut à gauche de chaque application. Notez cependant que Neowin indique que des moutures plus récentes du système montrent un retour de la barre dans sa forme originelle. Nos confrères estiment toutefois que le petit menu a toutes les chances d'être le choix final de Microsoft.

 

Les bureaux virtuels sont bien de la partie et il est visiblement possible d’en utiliser un maximum de quatre. Une interface permet de les créer en ajoutant un nouveau bureau chaque fois que nécessaire. L’interface permet de naviguer de l’un à l’autre, mais on ne sait pas encore les combinaisons de touches qui permettront de s’y déplacer rapidement.

 

windows 9 win9 thresholdwindows 9 win9 threshold

L'attente des nouveautés pour les développeurs 

Globalement, il est évident qu’il ne s’agit que d’une première préversion technique. Le numéro de version du système n’est pas indiqué, et il n’est fait référence nulle part ni de « 9 », ni de « Threshold », ni même d’une quelconque édition de type « Home » ou « Pro ». L’ensemble est conçu pour donner une première idée des apports majeurs de cette mouture de Windows ainsi qu’un premier angle de vue sur ce qui attend les utilisateurs… et les développeurs.

 

windows 9 win9 thresholdwindows 9 win9 threshold

 

Car ces derniers vont avoir du travail. Si Microsoft publie bien sa préversion le 30 septembre, comme les rumeurs l’indiquent (et pour l’instant, elles ont largement visé juste), certains outils devraient être proposés en même temps. Les développeurs doivent en effet pouvoir profiter du centre de notifications et des nouvelles API, car il y  en aura. Le simple fait d’autoriser les applications Modern UI (WinRT) à apparaître en mode fenêtré change profondément le champ des possibilités. À voir également si Microsoft ne propose pas un nouveau jeu d’API qui seront conçues sur la base de WinRT, mais spécifiquement pensées pour des applications de bureau.

Internet Explorer 12 : nouvelle interface et système d'extensions 

Enfin, bien que des captures ne soient pas encore de la partie, Neowin a pu voir une première mouture d’Internet Explorer 12, qui n’est pas encore dans la préversion de Windows « 9 ». Nos confrères indiquent que l’interface est un mix entre Chrome et Firefox, l’interface portant cependant la patte de Microsoft. Elle est donc assez différente de ce que l’on connait depuis la version 9, les onglets et la barre d’adresses n’étant plus alignés (les onglets sont en haut). Les boutons Précédent, Suivant et Actualiser sont situés sur la gauche, comme dans Chrome.

 

Tout aussi important, sinon même plus : Internet Explorer 12 aura un système d’extensions. Le navigateur de Microsoft aura enfin l’infrastructure qui lui permettra de voir ses fonctionnalités étendues par les développeurs tiers, via les technologies du web. Il était plus que temps que l’éditeur se penche sur la question, car une partie du succès de Firefox et Chrome provient de leur vaste collection d’extensions.

 

Rendez-vous donc, si tout va bien, le 30 septembre pour le téléchargement de cette première préversion de Windows « 9 ». Notez que d’autres informations arriveront sans doute dans les prochains jours et semaines, le temps que la fuite se propage. En outre, les rumeurs font état d'une avancée rapide des préversions au fil des mois, le système pouvant a priori se mettre à jour de manière simple vers une « build » plus récente.

 

Source: NextINpact