>
Vous êtes ici
» Retour à la liste
Free 50 Go internet en 4G
Le 01 / 09 / 2015

Free Mobile réservait une petite surprise pour la rentrée : son forfait Free passe de 20 Go à 50 Go de « Fair use », mais « uniquement sur réseau 4G et avec terminal 4G ».

Après avoir distillé semaine après semaine les Pass destinations, Free Mobile avait finalement décidé de proposer du roaming dans toute l'Europe, en supprimant au passage l'obligation d'avoir au moins 60 jours d'ancienneté. Depuis l'opérateur était relativement calme, jusqu'à ce matin : le forfait Free à 15,99/19,99 euros passe à 50 Go de « Fair use », sans changement sur le prix et toujours sans engagement.

Free Mobile pousse jusqu'à 50 Go de « Fair use » en 4G

Mais attention, dans son communiqué de presse, l'opérateur indique : « Jusqu’à 50 Go valable uniquement sur réseau 4G et avec terminal 4G. Avec un terminal non compatible 4G et/ou sur réseau 3G, jusqu’à 3 Go en 3G ». La formulation est différente puisque, sur l'ancienne fiche d'informations standardisée, il est indiqué : « 20Go en 3G + 4G : valable en France métropolitaine sous couverture réseau 4G de Free Mobile et sous couverture 3G, sous réserve de disposer d’un mobile 4G compatible avec ce réseau ».

Free Mobile

On passe donc d'un « Fair use » de 20 Go utilisable « sous couverture réseau 4G de Free Mobile et sous couverture 3G » à 50 Go de Fair use, mais « valable uniquement sur réseau 4G ». Avec un smartphone 3G, on reste toujours à 3 Go de « Fair use ».

Sur Twitter, les clients ont rapidement fait part de leur désarroi devant ce qui semblait être un passage de 20 à 3 Go de « Fair use » dans une zone 3G, et ce, peut importe le smartphone. Xavier Niel est alors sorti de plusieurs mois de silence sur Twitter, tout comme Angélique Gérard (directrice de la relation abonnés) pour expliquer que « c'est la même offre qu'avant à l'exception d'un bonus important de 30 Go en 4G ». Bref, des informations parfois contradictoires les unes avec les autres.

En 3G avec un smartphone 4G, on reste bloqué à 20 Go

De notre côté, nous avons interrogé le service presse de l'opérateur afin d'avoir le fin mot de cette histoire. Ce dernier nous confirme finalement que  la version avancée d'Angélique Gérard était la bonne. Ainsi, avec un smartphone 3G rien ne change et on reste toujours à 3 Go de « Fair use ».

Le cas d'un smartphone 4G est par contre plus complexe : on a bien 50 Go de « Fair use » uniquement en 4G, mais on garde également 20 Go de « Fair use » en 3G/4G, comme c'était le cas auparavant. En clair, on peut utiliser jusqu'à 20 Go de data en 3G ou 50 Go en 4G avant d'avoir un débit réduit. Un « bonus » de 30 Go de 4G accordé à tous les clients (anciens comme nouveaux), mais à condition qu'ils passent donc par les antennes 4G de Free Mobile. Une manière pour l'opérateur d'augmenter la quantité de data de ses clients, sans avoir à piocher dans le contrat d'itinérance avec Orange pour cela, ce qui permet probablement de faire des économies.

La fiche d'information standardisée ainsi que le communiqué de presse de l'opérateur n'ont pour le moment pas été mis à jour afin de refléter ce changement de cap, mais selon nos confrères d'Univers Freebox cela devrait prochainement être le cas, au moins dans le premier cas.

50 % de la population couverte en 4G, 60 % d'ici la fin de l'année

Pour rappel, Free Mobile revendique une couverture de 50 % de la population en 4G et espère atteindre les 60 % d'ici la fin de l'année. Hasard ou pas du calendrier, c'est également aujourd'hui qu'entrent en vigueur les nouveaux tarifs du roaming,avec parfois de grosses augmentations. Dans tous les cas, nous avons mis à jour notre comparateur Tous les Forfaits. 

 

Source; NextINpact