>
Vous êtes ici
» Retour à la liste
1 er camion autonome
Le 08 / 05 / 2015

Le constructeur de véhicules poids lourds Freightliner a dévoilé mardi aux Etats-Unis l'Inspiration, un nouveau camion disposant de fonctions autonomes, pour renforcer la sécurité du conducteur, mais pas seulement. Il est autorisé à rouler dans certains Etats.

Le camion Inspiration n'est pas, à proprement parler, un véhicule autonome : il nécessite encore un conducteur pour circuler, et compte tenu de sa stature imposante, c'est clairement rassurant. Néanmoins, il dispose de fonctionnalités de support du chauffeur destinées à atténuer sa fatigue et son stress pour minimiser le risque d'accident. Il s'efforce également à réduire les émissions de CO² de 5%, pour une conduite plus écologique.

La fatigue, cause principale d'accident


Selon Wolfgang Bernhard, le patron de la société allemande Daimler qui possède Freightliner, mais aussi Mercedes-Benz, 90% des accidents de camions résultent d'une erreur du conducteur, et une bonne partie est liée à la fatigue. Le camion Inspiration est doté de capteurs et de caméras qui permettent de paramétrer le véhicule pour qu'il conserve automatiquement une bonne distance de sécurité vis-à-vis des autres véhicules rencontrés sur la route, et qu'il reste sur sa voie sans dépasser, ce qui évite de dévier si le conducteur pique du nez.

Le chauffeur peut paramétrer lui-même les différents éléments d'autonomie par le biais d'une tablette connectée au tableau de bord. Cependant, il ne peut pas quitter le siège conducteur : on est bien dans le cadre d'un véhicule semi-autonome. Stabilisation sur les voies, évitement des collisions, régulateur de vitesse, gestion du freinage, direction assistée et d'autres systèmes de surveillance sont de la partie.

Freightliner Inspiration

 

Déjà sur les routes du Nevada


Freightliner a équipé deux véhicules de ces différentes technologies. Ces derniers sont autorisés à rouler dans l'Etat du Nevada pour une circulation commerciale, après plus de 16 000 km de routes parcourues dans le cadre de tests.

Pour rouler ailleurs, l'Inspiration devra encore faire ses preuves. Aux Etats-Unis, seuls quelques Etats permettent, après validation, aux véhicules autonomes de fonctionner : le Nevada, la Floride, la Californie et le Michigan. Les larges et longues routes désertiques du Nevada sont un terrain d'apprentissage favorable pour ce type de véhicules, mais dans le cas d'un semi-remorque, il va falloir davantage éprouver et peaufiner les technologies embarquées pour rassurer les législateurs.

 

Source : Clubic