>
Vous êtes ici
» Retour à la liste
Séisme au Népal : Facebook et Google activent leurs outils de recherche
Le 27 / 04 / 2015

Google et Facebook ont activé des services dédiés aux victimes du séisme qui a frappé le Népal. Le premier propose d'aider à retrouver un proche, tandis que le second notifie les personnes situées dans la zone touchée pour les inviter à rassurer leurs contacts.

Le bilan ne cesse de s'alourdir suite au séisme de magnitude 7,8 qui a frappé le Népal et les régions avoisinantes samedi matin. Pendant que l'aide internationale s'achemine sur la zone, nombreux sont ceux qui restent sans nouvelles de leurs proches présents sur place et les appels à témoin se multiplient sur les réseaux sociaux. En parallèle des cellules de crise mises en place par les autorités, quelques outils en ligne visent à faciliter les recherches.

Google par exemple a réactivé samedi son « Person Finder », qui permet d'enregistrer un signalement avec photo et informations contextuelles, ou au contraire de fournir des informations sur une personne déclarée disparue. Au Népal, en Inde et aux Etats-Unis, le service est également accessible via SMS. Le moteur de recherche rappelle que les informations publiées sont visibles par tous et ne sont pas vérifiées par ses soins. Ce Google Person Finder avait déjà servi lors de précédents drames tels que le séisme en Haïti et la catastrophe de Fukushima.

Google Person Finder Népal


Facebook a de son côté relancé Safety Check, une fonction qui permet à ses membres de signaler simplement qu'ils vont bien. « Si vous êtes dans l'une des zones frappées par le tremblement de terre, vous recevrez une notification vous demandant si vous êtes en sécurité et si vous souhaitez vérifier ce qu'il advient de vos amis », a expliqué samedi Mark Zuckerberg via sa page Facebook.

En France, le centre de crise du quai d'Orsay peut être joint par téléphone (01 43 17 56 46).

 

Source : Clubic